Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Ciné-transe et anthropologie partagée. Autour des Maîtres fous de Jean Rouch

26 janvier à 19 h 00 min - 23 h 00 min

À l’heure où le féminisme spéculatif d’Isabelle Stengers et de Donna Haraway réaffirme
l’importance politique du geste de fabulation, il nous semble intéressant de faire
découvrir ou redécouvrir le travail de Jean Rouch (1917-2004), à la frontière du cinéma
et de l’anthropologie.

Depuis la fin des années quarante, Rouch a pratiqué l’ethnographie caméra à la main.
L’originalité de sa démarche est qu’il a tenté de faire des films « avec » ceux qu’il filmait
plutôt que des films « sur » eux, et qu’il a toujours refusé – et inventé mille et une façons
de brouiller – l’opposition traditionnelle entre fiction et document scientifique.
Toute sa vie, Rouch a été fasciné par les rituels de possession. Dans Les Maîtres fous
(1954), il accompagne les adeptes des Haouka. Ceux-ci sont pour la plupart des
travailleurs nigériens émigrés en Gold Coast (actuel Ghana, alors colonie britannique). La
particularité du culte présenté dans le film, c’est que les Haouka, ces divinités qui
viennent prendre possession des adeptes, n’appartiennent plus tout à fait au panthéon
traditionnel, mais constituent un miroir des principales figures de la domination
coloniale.
Ce qui se joue dans le rituel des Maîtres fous, c’est dès lors une étrange cérémonie à mi-
chemin entre théâtre de la cruauté, thérapie de groupe et critique radicale de l’ordre
colonial.

Programme :
-Présentation par Julien Pieron (ULg, département de philosophie)
-Projection de Les Tambours d’avant (1971, 9 min.) suivi de Les Maîtres fous (1954, 28
min.)
-Discussion

Détails

Date :
26 janvier
Heure :
19 h 00 min - 23 h 00 min
Catégorie d’Évènement:

Lieu

CCKali
rue saint-thomas 32
Liege,